lundi 19 décembre 2011

Je m'emballe

Je m’emballe à écrire des cartes de Noël, alors j’écris moins au Passe-Mot .... Hon ! J’emballe également des cadeaux, dont des livres bien sûr. Et je pense. Et là, je m’arrête parce que je pense trop. Il faut que ça sorte ! Je pense aux centaines d’achats de livres qui se feront à Noël, et surtout OÙ ils se feront.

La fête de Noël est importante pour les commerçants, ça nous le savons tous. Particulièrement pour les boutiques, les artisans, les magasins qui ne sont pas des chaînes et évidemment donc, pour les librairies de quartier.

Préférablement acheter vos livres dans une librairie, au lieu du Wall-Mart ou du Costco, malgré les rabais, peut sembler masochiste, mais c’est un geste consciencieux et intelligent. Ces magasins-là, pour ne nommer qu'eux, vont chercher ce fameux profit dans lequel les librairies puisent pour subsister le restant de l’année. En tenant compte aussi qu’avec les livres numériques, les librairies deviennent encore plus vulnérables.

Se laisser tenter par la facilité des choix qui s’offrent sous nos yeux signifie qu’une quantité effarante de best-sellers se retrouveront sous les sapins. Avez-vous pensé que nous lirons tous les mêmes titres ? Ça ne fait pas des individualités bien fortes ! Pourtant, tout au long de l’année, nous ne manquons pas une occasion de claironner que nous sommes des êtres uniques et créatifs.

Les libraires conseillent, guident, c’est un métier, c’est une passion. Penser à visiter cette librairie près de chez vous, de préférence une librairie indépendante, où vous serez accueillis et où vous ferez des trouvailles fait toute la différence. La personne à qui vous l’offrirez risque d’être d’autant plus touchée que le titre sera particulier. Et en plus du service personnalité, vous risquez d'échanger des sourires et des suggestions pour vos prochaines lectures ! D’après moi, ce qui risque le plus d’arriver est que vous y preniez goût.

En vous approvisionnant dans une librairie, vous ne faites pas que vous contentez sur le moment, vous contribuez à ce qu'un service de qualité demeure le restant de l’année. Je pense à nos jeunes, les étudiants par exemple. Quand ils ont besoin de conseils pour une recherche, c’est le libraire qui va l’aider à trouver, ou qui va commander le livre dont il a besoin. Ce n’est pas Wall-Mart ou Costco qui vont faire ça pour lui ! L’idée derrière ceci, pour ne pas dire le principe, est de ne pas penser aux librairies seulement quand on en a besoin mais aussi quand ils ont besoin de nous. Se rappeler que la revue Le libraire et le site nous éclairent 365 jours par année par leurs commentaires et informations. Ils nous en donnent pour notre argent, sans qu'on ait un sou à débourser :-) !

Ce serait triste de voir nos librairies s’éteindre une à une à cause du manque à gagner, parce qu’on achète tous nos best-sellers ailleurs (et le ailleurs est vaste) dans le temps des fêtes ! Qu’est-ce que vous diriez que l’on se retrouve avec uniquement des grandes surfaces qui tiennent un inventaire qui oscille entre 400 et 600 livres !

On se retrouverait devant une culture étroite comme une allée de supermarché.

Ouf... ça m’a fait du bien ! Je peux maintenant continuer à emballer, l’esprit un peu plus en paix.

16 commentaires:

aBeiLLe a dit...

Bonjour Venise!!
Ton message n'est que trop important surtout en ce moment de l'année! Je n'achète jamais mes bouquins dans ce genre de grands magasins. De toute façon comme tu dis, ils n'offrent que les "best-sellers" donc pas du tout ce que j'aime lire!
J'achète presque la totalité de mes bouquins chez Clément Morin, une belle librairie de Trois-Rivières. Les libraires y sont compétents et plein de ressources! Johanne en particulier, qui est MA libraire! Elle me donne toujours d'excellents conseils et connait bien mes goûts!
Je ne pourrais m'en passer! :o)
Et nous, on se doit de les encourager ces petites librairies!!

manouche a dit...

J'aime énormément ton sapin de livres qui correspond parfaitement à mon humeur du moment où je lis à tours de bras, de pages et de lunettes...
Bonne fin d'année et heureuses trouvailles littéraires!

Maxime a dit...

Oh, quel cauchemar, trouver des livres uniquement au Wal-Marde!? Je pense que j'en arrêterais de lire!

Tout ce que tu dis est vrai, et il faut que les gens écoutent ton message. En même temps, j'ose espérer qu'il y a aura toujours d'irréductibles lecteurs qui n'iront jamais se procurer leurs livres dans une chaîne (on est au moins deux! haha). La question que tu poses c'est "seront-ils toujours assez nombreux pour faire survivre nos librairies indépendantes?" Je nous le souhaite!

P.S. : Éric capoterait sur ton Sapin de Noël. ;-P

Suzan a dit...

Quel excellent billet. Je suis ENTIÈREMENT d'accord avec ton propos. J'avoue que j'achète moins sauf pour les auteurs québécois et je fréquente la même librairie que la gentille Abeille et ce sans le savoir. Décidément dans toute sa grandeur, le monde est petit ;-).

Réjean a dit...

Je n'encourage que les librairies indépendantes.
J'en profite pour vous souhaiter de très belles Fêtes et une année 2012 riche en découvertes littéraires.
Je demeure votre fidèle Réjean.

Venise a dit...

Ah que vous me faites plaisir !!! Vous auriez dû m'entendre m'exclamer ; ces commentaires sont mes CADEAUX DE NOËL !!
(Marsi m'a entendu et a vite enchainé est-ce que ça veut dire que ce n'est pas nécessaire que je t'en offre ... c'est aujourd'hui sa journée de magasinage).

Merci de renchérir sur mon propos, ce message se rendra, par bribes, ou par torrent, mais il est exprimé.

Venise a dit...

Merci Abeille !

Tu sors de ta ruche à un moment stratégique ! J'ai déjà été chez Clément Morin de passage dans ta région où mes garçons habitent. J'aime faire la tournée des librairies indépendantes, j'aime l'ambiance de ferveur qui s'en dégage.

Venise a dit...

@ Manouche : Il est vraiment beau. J'ai eu le choix parmi une collection de prestige !

Bonne lecture à toi, dévore, dévore !

Venise a dit...

Merci Maxime de t'exprimer et renchérir mon propos.

Le Sapin de livres ? Je l'ai piqué dans son profil facebook. C'est la plus belle collection au Québec !

anne des ocreries a dit...

Tu prêches une convaincue, Venise, et c'est en LIBRAIRIE que je choisis mes copains de chevet ! ah, mais ! :)

Venise a dit...

@Suzan : La même librairie qu'Abeille ! Nous seriez côte à côte que vous ne le sauriez même pas j'imagine !

Vous avez rendu un hommage à cette librairie en particulier, je trouve cela vraiment chouette pour eux.

Venise a dit...

Ah, Réjean, merci :-)

Vos mots me font plaisir, votre présence aussi. Je reviendrais pour les voeux, je compte me mouiller par un modeste bilan de mes lectures.

Venise a dit...

Anne : Mon message est entendu par les personnes qui y sont le plus sensibles, par contre, les personnes qui se sont moins arrêtées à cette réalité peuvent être touchées par nos voix à l'unisson.

ClaudeL a dit...

Comme les autres, je n'achète pas dans les grandes surfaces tout simplement parce que les titres que je cherche n'y sont pas.
Par contre, je voudrais bien acheter dans une librairie indépendante, mais quand je vais à Gatineau, Renaud-Bray et Archambault sont plus accessibles, même s'il m'arrive de faire un détour par la librairie Réflexion où les revues ont l'air plus nombreuses que les livres. Parc contre, je n'aime pas Archambault et pas seulement parce que c'est Québécor, mais je n'aime pas le classement ni la présentation. Alors, bien souvent, je vais chez Renaud-Bray. Est-ce mieux?

elfine a dit...

Bonsoir Venise
le message est bien présenté et très juste.
Mais, j'avoue faire partie des moutons noirs. Je n'ai aucun commerce alentour et je suis bien heureuse d'acheter en numérique. Cela ne veut pas dire que je ne souhaite que cette solution, ce serait dommage de ne plus avoir le plaisir de la lecture en feuilletant les pages d'un bon livre.
Très belles fêtes de fin d'année.

Venise a dit...

Bonjour Elfine !

Mais je ne vois pas d'incompatibilité pour le numérique. Par exemple, l'association des librairies indépendantes offrent un site où l'on peut acheter du numérique. Et voilà, le tour est joué !
Je te donne le lien, la partie numérique seulement, mais tu as le choix :
http://www.ruedeslibraires.com/

Il n'est pas question d en faire une religion, seulement poser un geste conscient, que je me dis.

Joyeux Noël !